Trendy Scroll News

Actualites:
Print Friendly, PDF & Email

Lettre aux paroissiens de
Sainte-Anne, Saint-Job, Notre Dame du Rosaire et Fatima

 

Un triple appel nous est adressé !

Cette semaine nous serons conviés à répondre à trois invitations :

  1. D’abord à celle du Pape François qui nous convie à nous rassembler ce samedi 21 mai de 10h à 12h en l’église Saint-Job. C’est en ce lieu que tous sont appelés à débattre sur le thème :

« Ces rêves pour l’Eglise, comment en faire une réalité ? »

(3ème étape du parcours synodal commencée en septembre)

C’est en rendant concrets nos rêves que va se construire l’Eglise et ses communautés pour demain !

  1. En cette semaine également, nous nous trouvons invités à donner notre préférence sur la façon d’organiser les futurs conseils d’administrations qui remplaceront nos anciennes Fabriques d’églises.

Voir le formulaire à remplir et à adresser au secrétariat du Rosaire.  Cette démarche est importante.

  1. Enfin, telle la clé de voûte au centre des plafonds des cathédrales, nous aurons à découvrir l’humilité comme centre de notre vie spirituelle.

Cette modestie qui permet la vie ensemble.  Cette vérité qui nous fait reconnaître nos limites. Cet abaissement, dont le Christ est le témoin, lorsqu’il s’agenouille devant ses apôtres, le soir du Jeudi Saint !  L’humilité, cet antidote de l’orgueil, nous permet de nous appuyer sur la force infinie de Dieu qui est tendresse et patience.  Loin de nous humilier, cette vertu, devient notre grandeur parce qu’elle met Dieu en premier, au cœur de l’existence !  L’humilité devient ainsi la clé du bonheur car elle nous fait entrer dans l’émerveillement et la louange devant les merveilles du créateur. En cette période où, en nos pays, l’Eglise traverse un « exil », puisse ce temps d’épreuve nous faire retrouver l’humilité qui s’inscrit dans la vie de Dieu.

 

 Abbé Christian Tricot, votre curé

   
   

Je vous invite à écouter l’audio !
Cliquez sur le fichier MP3 pour partager avec moi l’audio que je dépose
sur le site de l’Alliance http://www.up-alliance.be à propos de Laudato Si
 

Evangile de dimanche : commentaires et méditation

 

L’amour est une exigence de notre nature d’enfant de Dieu.

Depuis dimanche passé, nous lisons le testament que Jésus nous a laissé avant de quitter ce monde.  Dans son testament, il nous laisse en héritage l’unique commandement de l’amour.  Celui qui l’aime doit observer ce commandement et il est aussi aimé par le Père : il entre en communion avec toute la Trinité.  Aimer Jésus, c’est vivre la communion avec Dieu.  Il vient alors demeurer en nous.

Jésus a promis d’être avec nous toujours jusqu’à la fin des temps.  Il y a présence réelle du Christ non seulement dans l’Eucharistie, dans la personne des pauvres, dans une communauté réunie en son nom, mais également dans chacun de ses disciples.  Jésus est présent dans le disciple qui l’aime, il vit en chacun de nous et sa présence dans notre vie se manifeste dans notre comportement : le disciple qui aime Jésus rend Dieu visible sur terre.

Jésus nous promet un Paraclet, c’est-à-dire un consolateur, quelqu’un qui nous est proche.  Dieu nous aime au point qu’il n’accepte pas de nous laisser dans la solitude.  Un chrétien qui prétend vivre seul ignore le grand mystère d’amour de Dieu qui le caractérise : parce qu’il nous aime et que nous l’aimons, la présence de Dieu nous est intérieure, profonde, réelle et permanente.  Ce Paraclet nous parle à travers une voix intérieure.  Dans le silence et le recueillement, chacun de nous sent cette voix intérieure qui l’encourage et lui indique la bonne direction à suivre, lui permet de comprendre et d’approfondir sa foi.  Il n’est plus possible de voir Jésus en chair et en os, il nous parle quotidiennement à travers cette voix intérieure.  Ecoutons-la afin de pouvoir bien réaliser notre humanité.

Le Paraclet nous est proche afin de pouvoir nous protéger, il est notre défenseur contre les attaques du malin.  Il défend notre vie d’enfant de Dieu et fait grandir la vie divine en nous.  Ce Paraclet nous enseigne toute chose et nous instruit de l’intérieur afin que nous puissions nous comporter comme Jésus.  L’amour devient alors une exigence de notre nature d’enfant de Dieu.

 

 

Nicole Thumelaire

"Ne soyez donc pas bouleversés et effrayés."

Seigneur et Père, nous te rendons grâce pour les effets
    de la divine résurrection de ton Fils.

Si nous restons fidèles à sa Parole,

il nous accorde la grâce de venir demeurer en nous.

Loué sois-tu !

Seigneur et Père, nous t'exaltons pour les effets
de la divine résurrection de ton Fils.

Si nous restons fidèles à sa Parole,

il nous aimera et nous accordera la défense de l'Esprit Saint

Loué sois-tu !

Seigneur et Père, nous te bénissons, pour les effets
de la résurrection de ton Fils.

Si nous restons fidèles à sa Parole,

nous ne serons plus jamais bouleversés, ni effrayés.

Loué sois-tu !

Esprit de sainteté, accorde-nous ta grâce,

ainsi nous serons en mesure de demeurer dans la Paix,
pour plus de bonheur !

Esprit défenseur, accorde-nous ta grâce,

alors nous serons défendus par Toi en regard de nos
ennemis, pour plus de justice !

Esprit de communion, accorde-nous ta grâce,
alors nous pourrons « demeurer dans la Trinité »
pour plus de joie et de communion entre nous.

AMEN

 

 

abbé Christian TRICOT, votre curé