Lettre aux paroissiens de
Sainte-Anne, Saint-Job, Notre-Dame du Rosaire et Fatima

Je vous invite à cliquer sur le lien de l’audio !

Tous appelés à Evangéliser !
Tous conviés à devenir missionnaires !
Une invitation à aimer dans la prière et l’action !
 
Je vous invite à écouter l’audio  !

 

 

 

Lettre aux paroissiens de Sainte-Anne, Saint-Job, Notre-Dame du Rosaire et Fatima

 
Tous appelés à Evangéliser !
Tous conviés à devenir missionnaires !
Une invitation à aimer dans la prière et l’action !
 

Voici le plan de l’exposé que vous trouverez sur le fichier audio ci-dessous

 

LES CINQ PILLIERS DE L’ACTION MISSIONNAIRE

 

  1. « Comme le Père m’a envoyé, moi aussi je vous envoie » Jean 20                                 
« Allez ! de toutes les nations faites des disciples ! » Matthieu 27
« … il donnera la vie éternelle à tous ceux que tu lui as donnés. »
« Or, la vie éternelle, c’est qu’ils te connaissent, toi le seul vrai Dieu,
et celui que tu as envoyé, Jésus Christ. » Jean 17
 
Être chrétien consiste à être missionnaire, c’est une exhortation faite par Jésus
Vivre cette vocation s’inscrit dans le projet du Père de mener l’humanité au bonheur de l’Eternité.
La visée sur cette terre est de réaliser la communauté proposée dans les Actes des Apôtres.
Un bonheur qui commence maintenant !
 
  1. « L’évangélisation et la catéchèse s’inscrivent dans un processus permanent, chaque étape de la
    vie s’accompagne d’un approfondissement de la foi. »
Elle est de la responsabilité de toute la communauté.
 
  1. « L’évangélisation trouve son point de départ dans la prière, creuset d’accueil de l’Esprit Saint, moteur de l’Evangélisation.
L’évangélisation se réalise dans la relation et le champ de la communication !
 
« Tous, d’un même cœur, étaient assidus à la prière, avec des femmes, avec Marie la mère de Jésus, et avec ses frères … »
Quand arriva le jour de la Pentecôte, au terme des cinquante jours, ils se trouvaient réunis tous ensemble.  Soudain un bruit survint du ciel comme un violent coup de vent : la maison où ils étaient assis en fut remplie tout entière. Actes 1-2
 
 « L’évangélisation sera verticale et horizontale
Verticale : elle accompagne toutes les étapes de la vie
Horizontale : elle s’inscrit dans la liturgie
 
  1. « Vivre – Croire – Célébrer
LES CONTOURS D’UN PROJET MISSIONNAIRE !
Un contact avec les familles à travers les écoles, les mouvements de jeunesse et la catéchèse.
Préparons Noël par une rencontre/conférence ce mois de décembre.
Proposer une mission pendant le Carême par le biais de cinq conférences/débats
Tous appelés à Evangéliser !
Tous conviés à devenir missionnaires !
Une invitation à aimer dans la prière et l’action !
 
LORSQUE L’ATTENTION A L’AUTRE DEVIENT MOTEUR DE L’EVANGÉLISATION !
 
Je vous invite à écouter l’audio qui développera mieux ce lien entre pensée positive et mission !
 
                                                                            
 
Se mettre au service du frère que l’on ne voit pas !
 
La prise en compte de deux problèmatiques peut retenir toute notre attention : l’épidémie planétaire et le dérègement climatique. L’une et l’autre trouvent leur résolution en un même point de fuite : celui de l’attention à l’autre. Soit à la prise de conscience que nous sommes des frères devenus interdépendants inscrits dans le mouvement de « l’effet papillon ».
 
Ainsi, pris dans cette perspective se faire vacciner, respecter les gestes barrières, porter le masque lorsque c’est nécessaire, éviter les voyages inutiles, manifeste la volonté de mourir à soi-même pour permettre à l’autre (que souvent on ne connaît pas) de vivre.
 
Dans la même ligne, tout faire pour diminuer l’empreinte carbone en nos pays (même si nous ne sommes pas encore très impactés) permettra à des peuples entiers d’échapper à la famine, au dérèglement climatique avec son escorte de catastrophes et de victimes.  Isoler sa maison, changer sa chaudière, choisir un véhicule électrique, plus qu’un respect pour l’environnement devient une action civique qui intégre le respect des autres.
 
Le Pape François nous le répète : « On ne peut pas se sauver tout seul » « Nous devons lutter contre l’égoïsme de concupiscence ! »
Mourir à son égocentrisme va déboucher sur la vie et créer un chemin d’Evangélisation.
Avec les abbés Liévin Ndunge et François-Xavier MARA
Abbé Christian TRICOT, votre curé
 
 
En cette première semaine du mois de juillet, notre unité pastorale va commencer à réduire sa voilure.
Les rencontres seront moins nombreuses.  Cependant, nous allons utiliser ce temps de jachère pour établir un projet missionnaire global, sur nos quatre communautés.  Soit créer des relations entre catéchèse, mouvements de jeunesse, écoles et familles.  Une rencontre rassemblant nos catéchistes et l’équipe pastorale se tiendra dans la première quinzaine du mois de juillet.  Autour d’un document de travail (s’inspirant du nouveau directoire sur la catéchèse) nous tracerons la route pour les années qui vont suivre.  Je vous invite à prier pour la réussite de ce projet.
Nous vous convions le dimanche 25 juillet à 11h30 pour fêter Sainte-Anne, la mère de Notre Dame. Nous proposons à nos quatre communautés de se rassembler en Unité Pastorale, en célébrant cette messe qui sera festive.  Au plaisir de vous voir tous !
 
Avec les abbés Liévin NDUNGE et François-Xavier MARA,
Abbé Christian TRICOT
 
 
Lettre aux paroissiens de Sainte-Anne, Saint-Job, Notre-Dame du Rosaire et Fatima
 
Tous appelés à Evangéliser !
Tous conviés à devenir missionnaires !
Une invitation à aimer dans la prière et l’action !
 
LORSQUE L’ACCUEIL DEVIENT MOTEUR DE L’EVANGÉLISATION !
 
L’Evangile de Matthieu nous rappelle que ce sont des mages venus d’Orient qui ont apporté l’or, l’encens et la myrhe, comme signes de leur louange et de leur reconnaissance.  Les « païens » ont reconnu le Sauveur et l’ont gratifié de leurs richesses !
Cette réalité doit nous guider dans notre mission d’évangélisateur.
Etre missionnaire consiste à reconnaître d’abord les dons, les cadeaux et les présents dont sont porteurs les personnes qui, bien que loin du Christ et de l’Eglise, nous sont envoyées.  Ainsi, nous devons prendre conscience que si nous avons à révéler le Christ, en même temps, il nous est demandé de recevoir l’aide, les services et les charismes de celles et ceux qui nous sont envoyés.
Evangéliser, c’est, à l’instar de Jésus, accepter l’invitation de Zachée à partager son repas et sa fête ! Evangéliser c’est accepter de recevoir ce que l’autre souhaite nous donner.
 
Avec les abbés Liévin Ndunge et François-Xavier MARA
Abbé Christian TRICOT, votre curé


 

L’arc, le silence et l’Esprit Saint

« La corde ne peut en effet supporter une tension ininterrompue et les extrémités de l’arc ont besoin d’être relâchées un peu, si l’on veut pouvoir bander l’arc de nouveau sans qu’il soit devenu inutile à l’archer et hors d’usage au moment où l’on doit s’en servir. »

Grégoire de Naziance

En cette période, notre UNITE PASTORALE, va progressivement entrer dans un rythme d’été et tout ce qui n’a pu être réalisé pendant l’année sera entrepris en ces mois de juillet et d’août.

De plus, comme chaque année, les promesses vont être célébrées dans les camps.  Les malades seront visités plus souvent.  Ces prochaines semaines s’ouvriront, pour beaucoup sur un temps de repos.  Loin d’être une durée perdue, la détente est, si l’on peut dire, une autre forme de travail.  Ces périodes où l’on permet au corps de se réorganiser, au cerveau de vivre un temps de « jachère », des instants qui permettent à l’imagination de se ressourcer.

Les semaines qui vont suivre seront rythmées par le temps liturgique dit « ordinaire ».  Nous profiterons de cette période pour ménager, à l’intérieur des eucharisties, des zones de silence et d’intériorité.  Nous pourrions dire que le temps ordinaire : « où nous nous mettons en vert » correspond à l’action de l’Esprit Saint dans l’Eglise.  Ainsi, vivre sous sa mouvance nous conduit à nous « laisser faire par la liturgie ».  Cela implique le silence, l’accueil de l’Ecriture et de l’énergie eucharistique.  Puisse la « détente de l’arc » conjuguée au silence de la prière nous régénérer dans la force de l’Esprit Saint.  Vivre la détente de l’arc est une autre façon d’aimer et de se laisser aimer !

Abbé Christian TRICOT, votre curé

 
 
 
LORSQUE LA LOUANGE DEVIENT MOTEUR DE L’EVANGÉLISATION !
 
Tous appelés à Evangéliser !
Tous conviés à devenir missionnaires !
Une invitation à aimer dans la prière et l’action !
 
 
Je vous invite à écouter l’audio qui développera mieux ce lien entre pensée positive et mission !
 
                                                                                                                              
 
Devenir missionnaire, invite à prendre conscience du trésor qui nous est accordé.  Nous sommes en mesure, grâce à notre baptême, de percevoir l’agir caché de Dieu en nos existences. C’est une des facettes de la louange que nous trouvons dans l’Ecriture, plus spécialement dans les psaumes et sur les lèvres de Jésus, au moment de la consécration.
« Il prit le pain, la coupe et il rendit grâce ! »
 
Etre missionnaire aujourd’hui, c’est aider nos frères à découvrir le positif que Dieu réalise en leur vie.
Pour ce faire, nous devons retrouver le chemin de la prière.  Sous les décombres et les gravats des problèmes, difficultés et souffrances, elle nous fait découvrir, les pierres précieuses, cadeaux qui nous sont accordés par Dieu
Oui ! « L’arbre qui tombe fait plus de bruit qu’une forêt qui pousse ! »
Puissions-nous devenir des optimistes contagieux ! Le positif appelle le positif, capable de terrasser les forces de mort et de découragements. 
 
Avec les abbés Liévin Ndunge et François-Xavier MARA
Abbé Christian TRICOT, votre curé
Lettre aux paroissiens de Sainte-Anne, Saint-Job, Notre-Dame du Rosaire et Fatima
 
Tous appelés à Evangéliser !
Tous conviés à devenir missionnaires !
Une invitation à aimer dans la prière et l’action !
 
 
LORSQUE LA COMPASSION DEVIENT MOTEUR DE L’EVANGÉLISATION !
 
Dans nos contacts quotidiens, nous sommes amenés à nous réjouir avec ceux qui traversent des moments heureux : réussite, mariage, naissance, fête de famille, anniversaire …  Mais nos vies croisent aussi ceux qui sont atteints par la peine : soit la perte d’un emploi, la maladie, le divorce, le deuil, la peine psychologique, le mal être ….
Dans l’Evangile, nous constatons que Jésus, à chaque fois, communie à ces moments de bonheur et de douleur.  Aussi dans notre prière, nous pouvons demander la grâce de continuer l’action du Christ dans le tissu de nos rencontres.
Aussi, je vous propose cette simple prière :
 
Seigneur,
Nous te rendons grâce pour tous tes bienfaits !
Nous te louons pour les personnes que tu nous donnes de rencontrer :
Accorde-nous la délicatesse de ton cœur :
Ainsi nous pourrons nous réjouir avec ceux qui vivent des événements heureux !
 
Donne-nous ton infinie compassion :
Ainsi avec toi, nous pourrons écouter et accueillir celles et ceux qui sont dans la peine ….
 
Accorde-nous les énergies de ta résurrection,
Ainsi nous pourrons aider, porter et servir dans l’humilité,
Celles et ceux que tu nous envoies et ont besoin d’aide.
 
Et si c’est ta divine volonté, que nous puissions les amener, dans la plus grande liberté,  à rejoindre notre communauté.
 
AMEN
 
Je vous invite à écouter l’audio qui développera mieux ce lien entre prière et mission !
 
 
 
Lettre aux paroissiens de Sainte-Anne, Saint-Job, Notre-Dame du Rosaire et Fatima
 
Tous appelés à Evangéliser !
Tous conviés à devenir missionnaires !
Une invitation à aimer dans la prière et l’action !
 
« A leur arrivée, ils montèrent dans la chambre haute où ils se tenaient habituellement ; c’était Pierre, Jean, Jacques et André, Philippe et Thomas, Barthélemy et Matthieu, Jacques fils d’Alphée, Simon le Zélote, et Jude fils de Jacques.  Tous, d’un même cœur, étaient assidus à la prière, avec des femmes, avec Marie la mère de Jésus, et avec ses frères. (Actes 1,13-14)
 
La lecture de ce passage du livre des Actes des Apôtres établit un lien entre prière et attente de l’Esprit-Saint, venue de l’Esprit- Saint et proclamation de la résurrection, expérience du ressuscité et évangélisation !
 
Oui ! Et il existe aussi un rapport entre PRIERE et EVANGELISATION !
Ainsi, chez nous où devant le Saint-Sacrement, nous pouvons formuler la prière suivante :
 
Seigneur,
Nous te rendons grâce pour tous tes bienfaits !
Nous te louons pour les personnes que tu m’as données :
C’est pourquoi nous prions pour nos familles,
Nos amis.
Les personnes que nous rencontrons chaque jour !
Si c’est nécessaire, rends-moi capable de les aider, de les servir, de les écouter.
Ainsi, s’ils nous parlent de toi, permets que je puisse témoigner de ta résurrection !
 
Je vous invite à écouter l’audio qui développera mieux ce lien entre prière et mission !
 
Cliquez sur le fichier MP3
et partagez avec l’abbé Christian TRICOT sa méditation sur « Fratelli Tutti ! »
Avec le Pape François abattre les murs de l’égoïsme
Avec les abbés Liévin Ndunge et François-Xavier MARA
Abbé Christian TRICOT, votre curé